Les différentes connectiques HD

Plusieurs types de connectiques permettent de transmettre des signaux HD.

Le principal type de câbles utilisé est le HDMI. Malgré quelques problèmes d’incompatibilité à l’époque des premières normes (1.1, 1.3…), ces soucis sont ensuite résolus et ce port s’est standardisé et généralisé en 2007. Utilisant un signal numérique similaire au DVI (il existe des adaptateurs DVI/HDMI), le HDMI transporte en plus le son, en 5.1. voire en 7.1. Le HDMI supporte le HDCP. Le HDMI délivre une qualité d’image théoriquement sans perte.

La deuxième connexion la plus utilisée pour véhiculer des signaux HD est le signal composante. La liaison composante est analogique, mais délivre une image d’excellente qualité, visuellement équivalente à la connexion HDMI. La liaison composante est composée de trois câbles (bleu, rouge, vert), qui servent uniquement à transporter le signal vidéo (deux câbles pour les signaux des différentes couleurs, un câble pour les signaux de luminance en noir et blanc) : le son n’est pas transporté et doit être transmis autrement (par sortie optique par exemple). Le composante est à différencier du composite RCA (rouge, blanc, jaune) qui, lui, transporte des signaux SD analogiques avec un son stéréo.

Les signaux HD peuvent être transmis par câble FireWire, entre un caméscope (notamment HDV) et l’ordinateur. Le HDMI n’est pas recommandé pour l’acquisition de vidéo HD sur un ordinateur car contrairement au FireWire, il ne transmet pas les signaux de contrôle à distance du caméscope (démarrage / arrêt, marche arrière), fonction utilisée par tous les logiciels de montage.